De l’autre côté du lit – DVD

Salut à Tous ! Aujourd’hui, je vous parlerai d’une petite comédie française, que j’ai visionné un dimanche d’hiver, et qui m’a permis de passer un agréable moment en compagnie de Sophie Marceau et de Dany Boon.

Cette comédie s’intitule De l’autre côté du Lit, tout comme le livre d’Alix Girod de l’Ain, dont elle est tirée. Elle a été réalisée par Pascale Pouzadoux, et j’avoue que cela me faisait un peu peur, car il s’agit de la réalisatrice de Croisière, que j’avais trouvé absolument nullissime.

Mais j’ai bien fait de ne pas rester sur cet échec mémorable, et de donner sa chance à De l’Autre Côté du Lit… Car ce film est assez bien fichu.

*

téléchargement

*

Ariane et Hugo forment un couple de quarantenaires, installé dans sa routine. Elle s’occupe du foyer et vend des bijoux à domicile, tandis que lui occupe un poste important dans une entreprise de location de matériel de chantier.

Chacun a une vision déformée du quotidien de l’autre, et se dit qu’il est bien le plus à plaindre… Cela donne parfois des discussions animées, jusqu’au jour où Ariane met Hugo au défit d’inverser les rôles !

*

Bien-sûr, vous imaginez la suite… Ariane va découvrir que l’existence de son mari n’est pas aussi tranquille qu’elle l’imaginait, et Hugo va s’apercevoir que son épouse s’occupait finalement de beaucoup beaucoup de choses au quotidien !

Là où ce film s’en tire bien, c’est qu’il ne tombe pas dans les énormes préjugés. Il arrive à nous surprendre avec des rebondissements assez savoureux. Pourtant, avec sa jaquette en rose en bleu, on pouvait quand-même s’attendre au pire…

Le scénario tient la route pendant toute la durée du film, et est bien servi par un casting qualitatif !

De l’Autre Côté du Lit n’est pas la comédie du siècle. On l’a vite regardée, vite oubliée, mais honnêtement, si vous cherchez un film léger, mais bien ficelé, pour passer un moment tranquillement calé dans le canapé, ce serait dommage de bouder celui-ci !

Publicités

Anthony Zimmer… un thriller sympathique !

J’avais bien envie de voir Anthony Zimmer quand il est sorti au cinéma en 2005. Mais parfois entre le moment où un film me tente, et le moment où je le visionne… des années peuvent passer. 😛

J’ai déniché ce film à 1 € dans un magasin d’objets d’occasion. C’était le bon moment !

En tête d’affiche, on trouve deux pointures du cinéma français : Sophie Marceau et Yvan Attal.

 

***image

Au départ nous découvrons Chiara Manzoni , une belle femme, très élégante. Elle s’installe dans le wagon de première classe, face à François. Très rapidement, elle entreprend de le séduire.

François n’a pas bien l’habitude d’attirer l’attention des femmes comme Chiara. Mais il se laisse faire…

La suite vous la devinez peut-être ? Notre bonhomme aurait mieux fait de ne pas se laisser aller à fantasmer, car les grosses emmerdes commencent pour lui.

On tente de l’assassiner en le prenant pour un certain Anthony Zimmer…

***

Ce film est un bon petit thriller, à l’intrigue efficace. Les acteurs sont bons, inutile de le préciser, et on ne s’ennuie à aucun moment. Les ficelles sont parfois un peu grosses, mais on ne chipote pas, car cela se laisse bien regarder, notamment parce-que notre couple d’acteurs charismatiques donne envie de fermer les yeux sur les petites imperfections… Sophie Marceau qui s’assoit en face de vous dans le train et vous demande de décoincer la fermeture de sa veste, rien que ça, ce n’est pas gros. C’est juste sumomissime (cela vient de « sumo »). Mais bon, c’est du cinoche !

***En parlant de petites imperfections, il y en a pas mal au niveau du montage. Nous en avons repéré deux, mais d’autres ont dû passer à la trappe. Au début du film, François est installé avec un coussin sur la nuque, qu’il retire, puis la scène d’après, le coussin est à nouveau derrière sa tête. Ensuite, il manque de se faire renverser par une Ford Fiesta, que j’ai bien remarquée car j’avais la même… et sur le plan d’après, on voit une Fiat Punto s’éloigner !!***

Ceci dit, j’ai bien aimé l’histoire et n’ai pas vu le temps passer. L’homme en revanche, était un peu dégoûté d’avoir vu le remake (The Tourist) et de s’en souvenir, car du coup il connaissait la fin… En effet, les américains ont dû juger que ce film n’était pas terrible-terrible, et ont voulu faire mieux, dès 2010 ! Pour cela, ils ont choisi Angelina Jolie et Johnny Deep, et les ont amenés à Venise. Classe !

Je me rappelais avoir vu ce film, mais j’avais totalement oublié l’histoire, donc pour moi, le suspens était à nouveau entier ! Ouf ! Et comme je ne suis pas perspicace, j’ai été totalement surprise par la fin…

Alors, oui je recommande Anthony Zimmer ! Par contre si vous avez déjà vu The Tourist et que vous n’avez pas encore oublié la fin, sachez que ce sera la même… une bien belle fin surprenante ceci dit, qui vaut le coup !