La Grotte d’Osselle

Bonjour à toutes et à tous. J’espère que vous avez la pêche ce matin, et que ceux pour qui ce lundi était un lundi de rentrée, ont bien vécu le retour au bureau / à l’école / peut importe où.

Moi j’ai déjà repris, mais j’ai encore un peu la tête en vacances quand je vous prépare des articles sur mes visites de l’été !

*

Pendant nos congés estivaux, nous avons voulu prolonger l’ambiance vacances, en participant à une visite guidée.

Tout près de Besançon, se trouve la Grotte d’Osselle. Cela nous semblait parfait pour une petite visite instructive et rafraîchissante !

La grotte d’Osselle figure parmi les plus étonnantes au niveau mondiale. Elle a été découverte au XIIIème siècle, et se visite depuis 1504 ! Avec Antyparos, en Grèce, il s’agit de la plus ancienne caverne touristique connue à ce jour.

D’ailleurs, on y voit des traînées noires, qui ont été laissées par les torches des premiers visiteurs.

Au départ il fallait ramper et traverser des points d’eau. La visite était beaucoup moins facile que maintenant, puisque de nos jours on parcourt 1200 mètres (fois deux, car on fait l’aller-retour) en se baissant parfois pour ne pas se cogner la tête. Mais il n’est nul besoin de s’équiper, et de marcher à quatre pattes !

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel
La température est constante dans la grotte ; été comme hiver il y fait 13 degrés. C’est pourquoi en plus des baskets, il est conseillé de prévoir un gilet ou une veste ! Certaines personnes étaient venues en débardeur, mais la plupart avaient des polaires, et franchement je n’ai pas regretté la mienne, car cela caillait un peu.

Pour débuter la visite, la guide nous rassemble dans une première cavité et nous donne quelques informations de base au sujet de ce que nous allons voir.

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel
Comment se forment les stalactites ?

L’eau de pluie passe dans le sol, et emmène avec elle du calcaire. Cela forme des stalactites, des stalagmites, et lorsqu’elles se rejoignent, des colonnes. Certaines sont vraiment impressionnantes de par leur taille.

Au XVIIème siècle, il y a eu des dîners dans la grotte, auxquels participait notamment Voltaire ! On imagine assez mal les dames de l’époque, patauger dans ce drôle de palais sous-terrain avec leurs robes à crinoline ! Pourtant, ces scènes assez incroyables ont bien dû avoir lieu…

Nous n’avons vu aucune précieuse en tenue de bal pendant notre visite. En revanche, nous avons croisé une chauve souris. Mais elles sont rares en période touristique, car elles fuient le bruit.

Grotte

Grotte

Grotte

L’on avance rapidement dans la grotte. Parfois j’aurais bien aimé pouvoir trainer un peu plus pour prendre le temps de photographier certains détails. Mais il ne faut pas ralentir le groupe.

La grotte est éclairée, et les lumières se coupent au fur et à mesure de notre progression. Les formations calcaires sont bien mises en valeur par les éclairages. C’est vraiment superbe…

*

La visite se termine par un passage dans une galerie assez peu spectaculaire. Le calcaire ne passe pas à cet endroit, donc il n’y a ni stalactites ni stalagmites. Mais la galerie est mondialement connue car on y a retrouvé des squelettes d’ours des cavernes.

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel

Grotte d'Osselle #FrancheComte #grotte #grotto #cave #stalagmite #stalactite #prehistory #visit #travel

C’est cette découverte, au XIXème siècle, qui a contribué à faire connaître la grotte d’Osselle au niveau mondial ! Des mannequins d’ours sont installés dans la galeries, et l’on peut observer leurs squelettes.

*

La visite nous a pris environ 1 h 20. Elle a été précédée par une découverte de la collection de minéraux. La salle des minéraux n’est pas toujours ouverte car elle a une capacité maximum de 25 visiteurs. Donc si vous souhaitez la voir, faites comme nous, venez pour la visite du matin, ou après 17 h 00 !

Il était interdit de prendre des photos des minéraux, provenant du monde entier. Donc je ne peux pas vous montrer d’aperçu malheureusement… Mais c’était superbe.

Nous avons beaucoup apprécié la visite de la grotte. Les commentaires étaient assez succincts. Mais je pense qu’il était difficile d’entrer plus dans les détails, d’une part car il y avait beaucoup d’enfants qui s’impatientaient, d’autre part car cela aurait allongé le temps de visite et que d’autres groupes devaient suivre.

Si vous passez dans les parages, laissez-vous tenter par la grotte d’Osselle. Elle vaut vraiment la visite ! Côté prix, le plein tarif adulte est de 8 € (+un pourboire pour le guide enfin de visite).

Grotte

Pour plus d’infos, horaires, tarifs, vous trouverez votre bonheur sur le site officiel !

Publicités

J’ai testé l’escape game à Besançon

 

Quand j’ai appris il y déjà plus d’un an, qu’un Escape Game allait débarquer à Besançon, j’ai été tout de suite super tentée. J’ai commencé à en parler à tout le monde autour de moi, espérant ainsi motiver les troupes pour tester rapidement ! Mais à ma grande surprise, mes amis étaient beaucoup plus mitigés que moi. Cela explique qu’il m’a fallu attendre juin (alors que Fug Game a ouvert en novembre) pour pouvoir ENFIN tester !

Premier point, pourquoi « Fug Game » et surtout, cela se prononce comment ?

Nous avons posé la question et il nous a répondu que c’était « Fug game » prononcé « fu » et pas « feugue » à l’anglaise. La plupart des gens (nous inclus) disent « feugue » et l’on comprend « fuck » alors que « fug » vient en réalité du latin, où il traduit l’idée de fuir, s’échapper.

Revenons-en à notre test !

Nous avons bloqué notre séance par le biais du site internet, et choisi un créneau, le samedi à 10 h 00.

Pour tous les détails sur les horaires et tarifs, je vous renvoie sur le site officiel directement. Sachez juste que le prix dépend du nombre de participants (à 4 nous avons payé 21 €/personne ; 18 € pour moi car j’avais la Carte Avantages Jeunes), et qu’il est impératif de réserver au minimum la veille de la séance.

Les enfants peuvent participer, mais il faut bien signaler leur présence au moment de la réservation, car le Maître du jeu adaptera la partie si besoin.

*

Qu’est-ce que l’escape game ?

Et bien c’est une expérience de jeu faite d’énigmes, et d’évasion en grandeur nature. Nous n’incarnons pas des personnages. Nous sommes nous-mêmes, enfermés dans une pièce, avec une énigme à résoudre pour espérer en sortir…

Ce n’est pas physique. Il n’y a pas besoin d’escalader, de courir, ou que sais-je. C’est le cerveau qui travaille, et un peu les mains, puisqu’il nous faut rechercher des objets, des clefs notamment, cachés un peu partout !

Je n’ai pas de photos à vous montrer. Il est interdit d’en prendre pendant le jeu, et cela semble bien normal, car ce serait prendre le risque de spoiler tout le monde !

Sachez juste que la salle de jeu est aménagée avec de vieux meubles, des étoffes, et différents objets qui permettent de plonger tout de suite dans l’ambiance… Nous avons adoré trouver un coffre rempli de déguisements à notre disposition…

Depuis l’extérieur, un maître du jeu suit notre progression, et nous envoie éventuellement des indications par le biais d’un écran de télévision.

*

Fug Game propose un scénario original, autour de la légende de la Vouivre, une créature bien connue dans notre région…

Nous sommes en 1742 à Besançon, et le marquis a perdu sa femme d’une mystérieuse maladie… Voulant redonner la joie de vivre à son fils, il se met en quête d’un trésor… mais il se pourrait bien qu’il dérobe son précieux à la Vouivre, et s’attire ainsi sa colère…

Nous sommes envoyés chez le malheureux, pour tenter d’élucider le mystère, et de rendre son trésor à la Vouivre, afin de calmer son courroux et de ramener la paix sur la ville !

*

Je me suis éclatée à fouiller la pièce en mode Fort Boyard, à la recherche des indices et des clefs. Une clef trouvée, c’était une seconde recherche qui débutait, puisqu’il fallait dénicher le cadenas qu’elle ouvrait ! Et souvent nous trouvions une lettre à déchiffrer, un casse-tête, une énigme, voire un objet…

*

Le jeu est prévu pour durer une heure. Chez Fug Game, si besoin, les joueurs peuvent continuer de jouer jusqu’à 2 h 00 au total, pour réussir à sortir d’eux-mêmes ! C’est assez rare pour être souligné. De notre côté, nous avons réussi à résoudre l’énigme en 49 minutes !

Retropolis 2017 – Besançon

Tous les deux ans, le parc des Expositions de Besançon accueille une manifestation dédiée aux véhicules anciens et de sport : Rétropolis.

L’entrée coûte 6 € (4 € pour les détenteurs de la carte Jeune). Nous avons pu admirer des centaines de véhicules exposés sur le parking extérieur et dans les différents halls…

Retropolis 2017

On ne présente plus la Coccinelle…

Retropolis 2017

Jolie l’Alfa Romeo, non ?

Retropolis 2017

J’aime bien admirer les énormes américaines… Chevrolet, Buick, Ford

Retropolis 2017

Ne vous y trompez pas, cette voiture n’est pas une Vespa ! ^^

C’est une Chevrolet. Elle rentre pile poil dans une place de parking, mais il vaut mieux ne pas trop la coller si on veut laisser la possibilité d’ouvrir les portières !

Retropolis 2017

Retropolis 2017

Retropolis 2017

***

Retropolis 2017

La Renault 4 CV est apparue en 1946. «4 chevaux, 4 portes, 444 000 francs ! » c’était un véhicule grand public, produit en de nombreux exemplaires à l’époque…

 

Retropolis 2017

Morgan est une marque anglaise, qui produit des voitures qui rappellent énormément celles des années 1940-1950, de façon encore très artisanale.

 

Retropolis 2017

Et puis… il y avait des DS, forcément…

Retropolis 2017

IMG_2746

Cette voiture sortie en 1955 était par bien des aspects révolutionnaire… Sa carrosserie dessinée par Flaminio Bertoni est toujours ultra reconnaissable.

***

 

Retropolis 2017

Le petit détail nostalgie…^^

***

Retropolis 2017

Cette Tesla est recouverte d’un film coloré, posé par une société spécialisée dans le covering. Nous avons discuté avec les gens du stand, qui nous expliquaient que selon le véhicule, le prix variait entre 1 200 et 5 000 €. Les voitures les plus arrondies étaient les plus compliquées à recouvrir. Mais il est aussi possible d’utiliser le covering uniquement pour des détails, pour colorer le toit par exemple !

Un covering tient entre 5 et 7 ans.

***

Retropolis 2017

Renault 8 Gordini et quelques détails de la marque au losange…

Retropolis 2017

Retropolis 2017

***

Et si nous retournions dans une grande américaine ? Que dites-vous de cette Cadillac ?

Retropolis 2017

Retropolis 2017

Il y a même le téléphone à l’intérieur !!

Retropolis 2017

 

Une expo de voitures anciennes ne saurait être complète sans son coin des deudeuches, n’est-ce pas ?

Retropolis 2017

Retropolis 2017

Retropolis 2017

***

Celles-ci sont très futuristes, vous ne trouvez pas ?

Retropolis 2017

Retropolis 2017

***

La Peugeot 205 n’est pas si vieille que cela. Elle a été fabriquée entre 1982 et 1998, à plus de 5 000 000 d’exemplaires. Elle a été le modèle de voiture Peugeot le plus produit, avant d’être dépassée par la 206.

IMG_2753

***

IMG_2766

IMG_2769

IMG_2771

IMG_2784

IMG_2801

***

Cette Chevrolet Corvette a été intégralement restaurée…

IMG_2819

IMG_2820

IMG_2821

***

SIMCA Simca (Société Industrielle de Mécanique et Carrosserie Automobile) était une marque franco-italienne, créée par FIAT.

IMG_2931

***

En parlant de Fiat…

IMG_2929

***

Et l’on se laisse avec quelques images de Ferrari… !

IMG_2860

IMG_2857

IMG_2854

«Métamorphoses ou que faire de son enfance»

Je vais vous parler d’une expo qui est à présent terminée. Quel intérêt me demanderez-vous puisque vous n’aurez pas la possibilité de la visiter ! Certes, mais bon, la visite virtuelle peut valoir le déplacement de votre souris, car il y avait de jolies choses à voir et à découvrir…

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Métamorphose ou que faire de son enfance ?

était une exposition gratuite, qui s’est tenue à Besançon du 17 janvier au 5 mars 2017. Elle était implantée au Gymnase du Fort Griffon. Elle était produite par l’université de Franche-Comté et la MJC Palente.

Rassemblant les œuvres d’une dizaine d’artistes internationaux, l’expo proposait aussi bien de découvrir des photographies, des assemblages, des collages, ayant tous un rapport avec l’enfance et ce qui la symbolise le mieux : le jouet.

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

*

Nous avons eu le plaisir de découvrir les oeuvres en compagnie d’une étudiante, qui a assuré une visite guidée fort instructive, et nullement prise de tête ! :-p

Mark Nixon (1968, Irlande) est un photographe qui a notamment travaillé autour des doudous, qu’il a pris en photos, à l’image de cette girafe, dont le cliché a été développé sur un support aluminium. Le résultat est impressionnant de qualité, et l’on peut philosopher sur l’importance du doudou, qui a semble t-il vécu une vie intense, pour avoir l’apparence qu’il a aujourd’hui…

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Brian McCarty (1974, États-Unis) travaille depuis 2011 sur le projet « War Toys », en partenariat avec une ONG et une équipe de thérapeutes. Il va à la rencontre d’enfants qui vivent dans des zones en conflits, et leur demande de dessiner…

A partir de ces dessins, il met en scène des jouets, qu’il photographie sur les lieux du conflit, par exemple sur des terrains où les enfants ont l’habitude de jouer.

Nous avons pu voir l’un de ses clichés, accompagné du dessin d’origine. Les photos sont très esthétiques, et l’on ressent forcément un décalage entre la beauté de l’image, les couleurs du jouet, et la réalité qui se cache malgré tout derrière l’oeuvre…

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Slinkachu (1979, Grande-Bretagne) – propose des oeuvres de street art. Il se balade dans la rue, à la recherche de mini-scènes où faire évoluer ses personnages en plastique.

Ici une petite figurine du pape se retrouve mise en scène à côté d’une canette de soda géante. Là, c’est un couple de petits bonhommes qui trouve refuge sur une île en balle de tennis, au centre d’une flaque d’eau…

Les personnages sont difficilement visibles par les passants, car vraiment tous petits. L’artiste les laisse sur place, et conserve des clichés, que nous avons pu admirer…

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Hans Hemmert (1960, Allemagne) –

Hans Hemmert travaille avec un matériau original : le ballon gonflable. Il les gonfle, les assemble, et réalise des objets éphémères…

Que voyez-vous ici ?

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Certains ont cru reconnaître un papillon, d’autres un escargot… en réalité il s’agissait d’un char de guerre… dégonflé !

 

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Isabelle Bralet (France) a réalisé l’impression d’une photo, sur une grande toile… à partir d’une mise en scène mêlant gobelets en plastique et personnages Playmobil. Le résultat est esthétique et chacun pourra y trouver une ou plusieurs interprétation(s).

 

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Marcellin Brissoni (1957, France) est un plasticien franc-comtois, qui met en scène des jouets et peluches de récupération. J’ai beaucoup aimé ses assemblages de jouets aux noms totalement déconnant. L’ambulance qui transporte un globe terrestre en mauvais état s’appelle par exemple « Trop tard ».

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Charlemagne Palestine (1945, Etats-Unis) a réalisé cette mise en scène de peluches de récupération, autour d’une étrange cloche, et d’un miroir orné de lettres de l’alphabet.

A première vue j’hésitais entre trouver cette oeuvre moche ou angoissante. Mais après réflexion, et en écoutant les explications proposées par notre guide, mon avis a évolué. J’ai compris que l’on pouvait voir là des aspects de l’enfance, avec les nounous réunis en cercle, autour de trucs incompréhensibles par les adultes… Pourquoi pas ?

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Antonin Lagarde (1991, France) explore principalement les thèmes de la mort et de la guerre. Pour cette exposition, il avait installé un tank doré, au milieu de cartouches de fusil de chasse…

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

J’ai tout de suite vu dans la symétrie des cartouches, la rigueur du défilé militaire. D’autres visiteurs ont interprété le jeu des couleurs en le rapprochant de l’idée des drapeaux de pays…

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

 

Nous avons passé un bon moment à parcourir cette expo, et trouvé la visite guidée particulièrement intéressante. Malheureusement, je ne peux vous conseiller d’aller la découvrir, car elle est à présent terminée… mais je pense suivre de près l’actu de l’Espace Culturel du Fort Griffon !

Exposition Métaphore - Gymnase Fort Griffon

[Thé] Le Café des Félins, Besançon

J’ai beau habiter une ville de taille moyenne, j’ai la chance d’y avoir un café des chats ! Je vous y amène ?

IMG_1984.JPG

Le café des Félins se trouve au numéro 135 de la Grande Rue, en plein centre ville de Besançon. Il est ouvert du mardi au dimanche, de 11 h 00 à 20 h 00. Attention, le samedi après-midi, il y a foule, et le Gérant conseille de réserver ! N’hésitez pas à effectuer votre réservation en ligne, en utilisant le formulaire prévu sur le site. C’est rapide, et cela fonctionne. J’ai testé !

On peut y boire un verre (boissons froides, cafés, thés, infusions, chocolats chauds), manger des cookies, et on y trouve aussi une petite restauration salée (soupes, tartines).

IMG_1989.JPG

La carte complète est disponible en suivant ce lien. 

Comptez 4 € pour un thé, 2 € pour un café.

L’ambiance est vraiment relaxante. Tout est décoré avec goût, et l’on peut prendre place soit à table, soit dans des sortes de petits salons cosy, dans des canapés moelleux… Si vous êtes allergiques aux poils de  chats, ne tentez pas le diable, mais autrement, le lieu est vraiment propre et bien entretenu. Il y a plus de poils de chats sur le canapé de mes parents qui n’ont qu’un chat, que dans ce café où ils sont plusieurs ! C’est vous dire à quel point c’est propre et bien tenu !!

Généralement, les gens parlent doucement, et l’on peut vraiment profiter de l’endroit pour faire une pause tranquille ! C’est fort appréciable.

IMG_1996.JPG

Les chats sont actuellement au nombre de cinq, et sont tous des jeunots, nés en 2014 ou 2015. Ils sont tous superbes, et semblent vraiment à leur aise. D’ailleurs, tout est prévu pour que cela soit le cas. Au mur, on trouve leurs portraits, avec une petite présentation.

Les visiteurs sont invités à se laver les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique mise à disposition dans le sas d’entrée. Il est également bien expliqué (notamment sur les menus) que les chats ne sont pas des jouets, et qu’il faut les respecter. Il est interdit de les réveiller, de les importuner de façon générale, de les retenir contre leur gré, de les nourrir, etc… Finalement, nous sommes chez eux, et pas l’inverse !

IMG_2021.JPG

Je me suis déjà rendue plusieurs fois dans ce café, et j’ai pu constater que les chats étaient vraiment libres d’aller et venir comme ils le souhaitent. Les clients respectent les règles de base, et ne les dérangent pas lorsqu’ils restent planqués dans leurs arbres à chats !

Ils ont des coins pour s’isoler, et viennent régulièrement chercher le contact des clients par eux-mêmes… ce qui est plutôt bon signe non ? Certains sont plus curieux que d’autres. Le petit tigré sur la photo ci-dessus aime bien faire le clown par exemple !

Lors de notre première visite, tous les chats étaient à la sieste, et nous n’avons pas pu en approcher un seul. Tant pis, c’est le jeu ! Et puis… les regarder roupiller comme des bienheureux avait quelque chose d’apaisant !

IMG_2078.JPG

Les thés sont de qualité, servis à la théière, ce qui permet de se verser plusieurs tasses. Mon homme prend toujours un café et il le trouve bon également. Il y a toujours un petit chocolat avec le café, et la vaisselle est mignonne. Quant aux cookies, ils sont faits maison, et cela se ressent vraiment…

Si je devais formuler une critique, alors je dirais qu’il serait bien d’avoir plus le choix au niveau des thés. Mais ce serait vraiment chercher la petite bête… Parce-que finalement, avec huit thés verts, trois oolong et huit thés noirs, j’arrive quand-même à prendre un temps fou pour me décider… Et encore, je ne vous parle pas des infusions ! Sur les photos ci-dessous, il s’agit de l’orange-pomme-cannelle et épices, qui est absolument délicieuse !

 

 

J’ai toujours plaisir à me rendre au Café des Félins, que cela soit avec ma Meilleure Amie ♥ ou avec mon Chéri, qui adore les chats au moins autant que moi. Alors j’espère avoir réussi par ce petit billet, à vous donner envie d’y faire un tour, si vous passez par la jolie ville de Besançon ! 🙂

 

 

Besançon et les alentours [photos]

Voici quelques clichés pris par ci par là lors de balades que j’ai pu faire ce week-end, entre deux averses !

image

image

Ici il s’agit du centre ville, entre la Place du Marché (de son vrai nom Place de la Révolution) et Battant. Le coin a pas mal changé depuis l’installation des rails du tram.

 

image

Sans retouche des photos, le mauvais temps saute un peu plus aux yeux… mais cela s’est amélioré en cours de journée, et ce dimanche nous avons même eu une matinée plutôt jolie…

image

image

J’aime bien avril/mai car on peut recommencer à prendre de jolies photos en macro. Et oui, en hiver, à part focaliser sur des flocons de neige quand on a la chance d’avoir de la neige… les sujets sont assez rares je trouve ! Point d’insectes, point de fleurettes à se mettre sous l’objectif !

IMG_5644.JPG

La joie est en tout. Il s’agit de savoir l’extraire. [Confucius]

IMG_5648.JPG

IMG_5660

IMG_5665

Ce dimanche matin, balade à nouveau, pour faire les vide-greniers. C’est notre petite tradition dominicale depuis des années… On y tient, surtout pour se balader, mais aussi pour trouver des livres et DVD d’occasion. En l’occurrence, ce matin la pêche fut bonne puisque nous avons trouvé des films sympathiques, et quelques fringues également !

IMG_3460.JPG

Le printemps est là, et même s’il pleut encore pas mal… les fleurs ont fait leur apparition ; les oiseaux gazouillent et les arbres bourgeonnent. Que c’est beau le retour du printemps ! Vous ne trouvez pas ?

IMG_3465

IMG_3470

Bonnay, à 15 km environ de Besançon.

IMG_3479

Je vous souhaite un bon dimanche après-midi. Ne forcez pas trop ! Pour moi ce sera essentiellement lecture, histoire d’avoir des livres à vous présenter très prochainement (enfin… surtout histoire de me reposer et d’en profiter !!) 🙂