La Route des Comptoirs – thé vert citron&lavande

J’adore le citron. Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours raffolé de ce fruit. Ado je ne buvais pas un verre d’eau sans avoir préalablement versé du jus de citron dans mon verre (le citron en petite bouteille qui sert normalement pour le poisson). J’adore le sorbet citron, le citron dans les crudités, et… le thé au citron !

J’aime aussi la lavande. J’aime son parfum et j’en avais déjà goûté en thé…

Par contre l’association citron + lavande, j’ignorais ce que cela pouvait donner…

C’est grâce à la marque Route des Comptoirs que j’ai pu découvrir un thé vert bio, aromatisé aux fleurs de lavande et à l’huile essentielle de citron…

***

La Route des Comptoirs est une PME familiale de quinze personnes, basée en Loire Atlantique. Elle propose des thés et infusions, tous certifiés biologiques.

***

image

Déjà dans le sachet, ce thé sent très bon. C’est une promesse gourmande… Je pense que tous les amateurs de thés ont plus ou moins les mêmes rituels qui accompagnent la dégustation d’un nouveau thé ? Pour moi cela commence par sentir le thé dans le sachet, avant de préparer ma tasse et de goûter réellement la boisson !

Au nez, on reconnait aisément le citron, et la lavande vient en second, pour apporter une pointe d’originalité et de sud !

Je chauffe l’eau à 75-80°C et laisse infuser pendant 3-4 minutes. Puis je déguste un thé surprenant, qui sent bien le citron sans être acide pour autant. J’aime l’acidité, mais pour le coup j’apprécie de découvrir le citron doux en bouche, pas du tout amer.

La lavande est bien présente et se marie totalement bien avec le citron, pour un ensemble vraiment sympathique, ensoleillé et gourmand. C’est fruité et fleuri à la fois, avec un goût naturel dont je ne me lasse pas.

J’ai plaisir à déguster ce thé dès le matin, au saut du lit. Mais je le trouve également parfait pour une pause détente dans l’après-midi.

***

Ce thé coûte 6,20 € les 100 grammes ; un prix correct pour du thé bio en vrac, d’autant qu’il n’y a pas besoin d’en mettre énormément pour profiter des arômes. Je prévois une petite cuillère remplie à 80 % environ pour une tasse, et j’infuse mon thé deux fois.

***

Pour plus d’informations, c’est par ici !

Et je vous dis à bientôt pour de nouvelles dégustations !

 

Rêves Eternels par Le Comptoir des Thés…

image

 

Rêves Éternels est un thé vert aromatisé que je connais bien. En effet, il y a quelques années, il m’avait été offert par Roxou. Ce thé proposé par La Route des Comptoirs, est certifié bio. C’est un très bon point pour moi, car je bois beaucoup de thé, et vise avant tout des produits qualitatifs !

Comme vous pouvez le deviner en regardant les photos de ce billet, il s’agit d’un thé vert, qui contient de la coco râpée… mais pas que…

Voici sa composition complète :

Thé vert Chun Mee*, noix de coco*, morceaux d’abricot*, arôme naturel d’abricot.

Les ingrédients issus de l’agriculture biologique sont signalés par le symbole * !

***

image

Pour profiter au maximum de ce thé, je vous conseille de le préparer avec une eau entre 75 et 80°C, et de le laisser infuser 2 à 4 minutes selon vos goûts. Je l’ai déjà laissé légèrement plus, et il n’a pas viré amer !

Les arômes sont délicieux. C’est exotique et gourmand à souhait (pour peu que l’on aime la coco, et c’est mon cas !). La boisson a un goût délicatement sucré, probablement dû à la présence de coco râpée. L’association avec l’abricot est totalement réussie.

Ce thé est idéal selon moi à tout moment de la journée, mais plus encore pour une pause gourmande en milieu d’après-midi.

Le sachet de 100 grammes coûte 6,30 €. Et vous pourrez en savoir plus et le commander en suivant ce lien !

On part en Italie ? [Thé + Musique]

Ciao amici! Je vous retrouve aujourd’hui pour faire d’une pierre deux coups. J’aimerais vous parler d’un thé noir aromatisé, et du dernier album de l’un de mes chanteurs préféré : Zucchero. Le thé et le chanteur se retrouvent par mon truchement, autour d’un thème commun : l’Italie. Pour Zucchero je pense qu’il n’est pas utile de préciser pourquoi. Tout le monde sait bien que le plus célèbre des rockeur italien est… ben italien justement !

Originaire de la belle région d’Emilie-Romagne, il entame son nouvel album avec un titre dynamique et entraînant : Partigiano Reggiano ! Les italianophones apprécieront le jeu de mot entre partigiano (partisan) et parmiggiano (parmesan).  Dès ce premier morceau, on constate, si l’on en doutait, que Zucchero n’a rien perdu de sa superbe et de son style. Il revient nous enchanter, et on en redemande !

J’ai écouté ce titre deux fois et il m’est resté en tête toute la journée. C’est vraiment un morceau plein d’énergie, à écouter en boucle pour avoir la patate !

***

Le parallèle s’impose pour moi. Quand j’ai écouté le dernier album de Renaud je me suis interrogée, pour savoir s’il avait toujours la niaque… Là, pour Zucchero, la question ne s’est même pas posée. C’était toujours le même chanteur, celui qui m’enchante depuis que je le connais, depuis que j’ai piqué son album Greatest Hits dans les années 90 à ma mère, pour ne jamais lui rendre !

 

D’ailleurs on peut en redemander, car il y en a encore ! Buone Ragioni est tout aussi dansant, percutant, enthousiasmant !

Il y a de tout sur cet album. On retrouve le Zucchero entrainant, celui qui nous faisait nous déhancher sur Baila Morena. Mais il n’éclipse pas le Zucchero touchant, avec Street of Surrenders… titre écrit après les attentats parisiens de novembre.

L’album est majoritairement en italien, avec quelques titres en anglais. Albums noir ont dit certains… peut-être parce-qu’ils se sont trop focalisés sur le titre ? Je ne suis pas d’accord. Pour moi c’est un album plein de peps, un album qui mêle avec brio différents styles. C’est du 100 % pur sucre, et cela fait du bien.

On retrouve le Zucchero que l’on aime, et pour autant, cela n’a pas un goût de déjà vu. Ne serait-ce pas la définition d’un album réussi ? J’ai eu l’impression d’écouter un album de Zucchero que je connaissais déjà, et en même temps, je découvrais de nouvelles mélodies, de nouvelles paroles. C’était vraiment très plaisant, comme de revoir un vieux pote perdu de vue depuis des années, pour constater qu’il n’avait pas changé !

***

***

Et le thé dans tout cela ?

Il s’agit d’un thé noir de chez MB L’Autre Thé. La marque n’a pas souhaité répondre positivement à ma proposition de partenariat, mais qu’à cela ne tienne, je ne suis pas rancunière… J’ai goûté leur thé Noël à Florence grâce à une amie qui m’a fait la surprise de m’en envoyer une petite pochette. Merci Karine !

Noël à Florence est donc un mélange de thés chinois et de Ceylan, aromatisé au citron meringué et au caramel toffee. Il contient des morceaux de fruits, des pétales de rose, et des fleurs de soucis !

image

Je trouve cela amusant de l’avoir appelé Noël à Florence, car en effet les italiens sont globalement assez friands de citron, et de produits citronnés. On trouve notamment pas mal de sorbets et glaces au citron dans les magasins… D’ailleurs Paolo Conte ne chantait-il pas « Un Gelato al Limon » ?

On peut facilement trouver des « torte al limon » dans les magasins italiens. Ce sont des gâteaux industriels à base de crème de citron très sucrée. J’avoue que c’est plutôt sympa… De toutes façons j’adore le citron. Ce fruit a sur moi l’effet des crevettes sur mon chat.^^

Mais je m’éloigne du sujet.

Ce thé donc, se prépare avec une eau à 90°C environ, et il faut lui laisser le temps d’infuser, pendant 4 minutes environ.

A sec il a un parfum très prometteur, celui des gâteaux italiens au citron… En bouche, il tient ses promesses… Je retrouve le goût de citron sucré, de citron de pâtisserie. Cela me rappelle la tarte au citron meringuée.

Au départ, le caramel se fait discret, pour mieux s’imposer en fin de gorgée, tout en délicatesse…

Ce thé plaira aux gourmands et gourmandes. Il est à bien présent, sans jamais écœurer. Il a un petit côté « dessert », très adapté aux fins de repas, ou à la pause goûter. Moi qui ne suis pas toujours grande amatrice de thés noirs, je ne le trouve pas trop puissant, et apprécie qu’il ne laisse aucune sensation râpeuse en bouche.

***

image

Le sachet de 100 grammes coûte 6,50 €. C’est un prix correct, d’autant qu’il suffit d’une petite cuillère de thé pour préparer une tasse, et encore, sans la remplir totalement on obtient une boisson suffisamment riche en saveurs.

Pour craquer, c’est par ici : http://www.lautrethe.com/noel-a-florence.htm

Tea&Ty – Délice Gourmand

image

Délice Gourmand est un thé fort joli, car il contient de la violette. Donc forcément, avec les pétales qui parsèment le thé vert, c’est déjà un vrai plaisir visuel.

Mais ce thé n’est pas juste beau… il est aussi délicieux.

C’est un mélange de thés vert et blanc, aromatisé framboise et violette.

Voici les ingrédients qui le composent :

Thé vert Sencha, Thé blanc White Monkey, arôme, framboises entières, fleurs de violette.

***

image

La préparation est facile comme tout, il suffit de le laisser infuser 2 à 3 minutes dans une eau à 80°C, avant de déguster…

Cela sent fort bon, et le goût est également au rendez-vous, avec des notes fruitées de framboise, et un goût fleuri qui arrive ensuite pour arrondir le tout…

J’adore le thé à la violette, alors là je peux vous dire que je suis servie !

A mon sens, c’est un thé idéal en fin de repas, en guise de dessert, ou pour une pause gourmande en milieu d’après-midi !

***

image

Ce thé est vendu en sachets de 50, 100 ou 200 grammes, à partir de 3,45 €.

Pour plus d’infos ou pour commander, c’est par ici !

Et pour en savoir plus sur Tea&Ty, c’est par là !

@bientôt !

Un thé à la Châtaigne… [Coup de ♥]

image

 

En matière de thés, il y a les classiques que tout le monde connait, comme les thés à la menthe, au jasmin, aux fruits rouges… On les aime. Ce sont des valeurs sûres, que l’on a plaisir à avoir dans ses placards et dans sa tasse. Et puis il y a les originaux, ceux qui sortent des sentiers battus… Ceux que tu proposes à tes invités pour savoir s’ils sont tentés ou non… Généralement il n’y a pas trop d’hésitation, on récolte un « non » plutôt franc ou un « oui » intrigué selon que l’ingrédient principal plait ou non !

Le jour où j’ai testé La Clairière aux Châtaigniers, j’ai proposé à mon homme… Il n’est pas très amateurs de châtaignes. Quand j’en achète en bocal pour les cuisiner, il passe volontiers son tour. Mais par curiosité il a accepté une tasse de thé…

***

La Clairière aux Châtaigniers est un thé vert aromatisé. Sur une base de thé Sencha, on trouve un mélange de châtaignes et de vanille, parsemé de pétales de fleurs, de morceaux de noisettes et de chocolat blanc.

Pas de doute… il s’agit d’un thé gourmand ! Et vu le week-end pluvieux et frisquet que nous avons eu en Franche-Comté, j’étais bien contente d’avoir ce thé en stock ! Il correspondait tout à fait à mes envies cocooning du moment !

***

image

Je chauffe mon eau à environ 80°C et laisse infuser entre 2 et 3 minutes. Le thé sent bon la châtaigne. Cela m’inspire la crème de chataigne, les MaronSui’s de mon enfance, avec cette pointe de vanille bien présente et tellement régressive…

Dans la tasse, je perçois toujours le parfum si caractéristique des châtaignes, alors que l’homme trouve que c’est la vanille qui domine.

Je goûte et m’extasie. Pour la passionnée de châtaignes que je suis, c’est un délice absolu. On reconnait bien la châtaigne, qui se marie à merveille avec la vanille. C’est vraiment succulent.

L’homme avait prévu un demi sucre. Il rajoute l’autre moitié, et affirme que « c’est bon mais je préfère celui à la Pêche Blanche » (c’est un autre thé Lu Shan dont je vous parlerai très prochainement) !

Normal, il n’est pas un adorateur des châtaignes, lui… Et en un sens tant mieux, car cela en laissera plus pour moi !

A noter cependant que lorsque je lui ai proposé une deuxième tasse de ce thé le lendemain, il n’a pas refusé… ce qui sous-entend que bien que cela n’ait pas été un coup de cœur pour lui, il l’a néanmoins apprécié…

***

A vous de voir. Si vous aimez les châtaignes, ce thé ne pourra que vous séduire. Si en revanche vous n’en raffolez pas, alors pas de mystère, il vaudra mieux choisir un autre thé !

Pour ma part, j’ai eu du mal à boire d’autres thés ce week-end, tant j’étais séduite par la Clairière aux Châtaigniess, mais j’ai essayé de varier quand-même pour ne pas terminer tout mon petit sachet en deux jours ! Heureusement, ce thé a suffisamment de goût pour être infusé deux fois, ce qui permet de l’économiser !!

*

En attendant, 100 grammes de cette petite douceur valent 6,20 € ; un prix totalement dans la moyenne, et accessible !

Pour plus d’infos, c’est par ici : LU SHAN.

image

 

 

 

[Thé] Gringo del Paso, le thé gourmand de Teatower

Aujourd’hui encore j’ai envie de vous parler de thé, et de vous présenter l’un de mes favoris, le thé vert Gringo del Paso de chez Teatower.

IMG_0536Ce thé m’a été offert sous forme d’échantillon, par une amie, et depuis que je l’ai découvert, je ne m’en lasse pas.

Je l’ai acheté, en format 100 grammes, et compte en racheter une fois que je l’aurai terminé. C’est dire si je l’aime, car il est assez rare que je rachète un thé, préférant plutôt découvrir des nouveautés !

Il faut dire que Gringo del Paso est vraiment un thé à part… Il a beaucoup de goût, et un goût très très gourmand. Pour moi, il sent les fameux petits chocolats fourrés d’une cerise à l’alcool. Vous savez, ces chocolats présentés dans un emballage rose ?

Je sais que beaucoup d’entre vous ne les apprécient pas, mais moi j’aime bien, et du coup j’adore retrouver ce goût et ce parfum dans un thé…IMG_2462

Gringo del Paso coûte 5,90 € les 100 grammes en vrac. Les 20 infusettes sont proposées à 5,20 €.

Sinon vous pouvez commander un échantillon à 75 centimes pièce. Il vous permettra de préparer environ 3-4 grands mugs.

Et il y a quoi dans ce thé ?

C’est une base de thé vert, associée à du chocolat, du cacao, de la cerise, du santal, du jasmin, et une touche de chili.

Il suffit de 2-3 minutes d’infusion dans une eau à 80-85°C, et vous pourrez déguster un thé absolument gourmand et addictif. Teatower nous dit qu’il a une touche piquante apportée par le chili, mais personnellement je ne la repère pas. Et je dirais tant mieux, car je préfère que cela soit ainsi !

Cela sent totalement le cacao et la cerise, et c’est un délice !