Chez ma Cousine (Besançon)

 

Le dimanche aprem, j’ai mes petites adresses où traîner, et prendre un bon thé. Mais en juillet, certaines ferment sans forcément prévenir… c’est ainsi que je me suis retrouvée, le bec dans l’eau… je n’allais pas rentrer bredouille et ai décidé de me balader un peu au centre. Et mes pas m’ont portée devant cette adresse, qui m’intriguait depuis des mois, mais dont je n’avais encore jamais poussé la porte.

Chez ma Cousine

Ce café se trouve au 49 rue des Granges, juste avant la librairie L’Intranquille. Il s’agit d’un coffee shop associatif, qui propose aussi ponctuellement des soirées jeux, des échanges en anglais, des concerts. On peut y boire aussi bien chaud que froid et manger de la petite restauration, puisqu’il n’y a pas de cuisine sur place.

Milk-shakes, cheesecake, crêpes, gaufres, tartes salées, pizze, bon café, thé à la tasse ou en théière, salades à composer sur mesure… Le choix est vaste, et les prix corrects (compte 3.50 € pour une théière de 2 tasses par exemple).

Si tout n’est pas fait maison, la Chantilly elle, l’est et rencontre un vif succès sur les boissons chaudes notamment !

L’arrangement de la salle est vraiment cosy, avec un sol et des tables en bois, des canapés, de gros fauteuils, quelques chaises. Une petite salle au fond offre encore plus de tranquillité. Il y a des jeux à disposition, essentiellement de rapidité (Dooble par exemple).

Ici le café glacé s’appelle café grec, et je vous le valide totalement. Préparé au mixeur, il est servi avec une belle dose de mousse !

Chez ma Cousine est une belle adresse, où passer un moment entre amis, en couple ou même seul. On s’y sent bien.

 

 

Publicités

Le thé des étoiles…

Cette année Palais des Thés nous propose de passer Noël la tête dans les étoiles, avec une composition à base de fève tonka et de marron, déclinée en trois versions, sur une base de thé vert, de thé noir, de thé blanc, en rooibos et infusion.

La fève tonka est une graine produite par un arbre tropical au nom de dinosaure : Dipteryx odorata (en fait elle peut provenir de différents arbres, mais je ne vais pas vous donner tous les noms latins, parce-que ce serait à mon sens aussi inintéressant qu’inutile). La fève est utilisée notamment dans les cosmétiques et en parfumerie, sous l’appellation « coumarin »
J’ai craqué pour la version thé vert, et dégusté ce délicieux thé composé de 62 % de thé vert chinois, de fèves de cacao, de caroube et de chicorée. Le marron est présent sous forme d’arôme (2 %), la fève tonka est bien là et bien réelle (1 %) et on termine avec des pétales de rose, qui apportent du goût et de la couleur au mélange !

View this post on Instagram

#teatime #thé @palaisdesthes

A post shared by Ana (@chiarastory) on

La version thé vert est vendue à partir de 9,50 €, pour un sachet de 100 grammes de thés en vrac. Il est également possible de choisir les sachets emballés individuellement, ou les jolies boîtes métalliques.

Ce thé me ravit car il a beaucoup de goût. Il a un côté gourmand, presque caramélisé, probablement apporté par l’arôme de marron. Je dois dire que ne connaissant pas le goût de la fève tonka, je suis bien incapable de vous renseigner sur sa présence en bouche… Mais je peux vous assurer que ce thé ne manque pas d’arôme et qu’il parfume agréablement autour de la tasse ! Il n’est pas du tout écœurant, et j’ai plaisir à le boire dès le petit déjeuner, et tout au long de la journée.

Attention à ne pas trop tarder si vous voulez vous envoler dans le cosmos grâce à ce thé ! Il s’agit d’une édition limitée proposée uniquement pendant les fêtes.

 

Twinings

J’ai assez critiqué le thé en sachet, écrivant qu’il ne s’agissait pas de thé, mais de résidus de feuilles de thé mélangés à d’autres résidus de branches ou que sais-je, réduits en poudre et mélangés à des arômes… Je maintiens. Le thé en sachet tel qu’on le trouve dans les supermarchés, est quand-même rarement de bonne qualité. Ceci dit, il m’arrive d’en consommer, par pure fainéantise. Parce-qu’au bureau, il est compliqué d’apporter un filtre et du thé en vrac, pour préparer un vrai thé. Souvent je prépare ma tasse entre deux coups de fil et jeter un sachet tout prêt  dans l’eau frémissante est plus simple.

Résultat de recherche d'images pour "twinings miel"

Mes justifications étant faites, je vais vous parler d’un thé en sachet Twinings, qui m’a agréablement surprise. Je l’ai trouvé chez Carrefour Express, et payé un peu moins de 3 € la boîte de 20 sachets.

Ce thé est fabriqué en Pologne (bon, je doute que les feuilles de thé poussent là-bas, of course), et les sachets sont emballés individuellement dans des enveloppes en papier imprimé. Ce n’est pas vraiment un produit écolo, et rien n’est dit sur le processus de fabrication des sachets (blanchis ou non).

Ce produit contient du thé vert, des arômes à hauteur de 16 % (citron 10 % et miel 4 %), ainsi que du vrai citron (1 %) et du miel (1 %). Vous noterez donc qu’il n’est pas vegan.

Et si je vous parle de ce thé, c’est parce-qu’il m’a beaucoup plu… Lorsque l’on déballe un sachet, le doux parfum du miel monte aux narines… Et cela s’intensifie quand on verse l’eau frémissante dans la tasse… A chaque fois que je m’en sers une tasse, ma collègue le remarque par un « hummm il sent bon ton thé ! ». Rassurez-vous je lui en propose bien volontiers !

Le thé est délicieux, et se prête totalement à un moment cocooning sous un plaid bien doux avec un bon roman ! Autrement dit… il est de saison !

Le citron n’apporte aucune acidité. C’est le miel qui domine, sans pour autant donner une boisson sucrée (pas du tout).

Même après la dégustation, quand la tasse est vide, cela continue d’embaumer dans tout le bureau !

Alors si vous aimez les thés bien réconfortants, celui-ci devrait vous botter !

Orange Bleue – La Route des Comptoirs

Dernièrement, j’ai acheté un petit thé vert aromatisé, pour ensoleiller mon petit-déjeuner (et toute la journée en fin de compte). J’ai choisi L’Orange Bleue de la Routes des Comptoirs, car c’était celui qui m’attirait le plus dans le rayon du magasin Biocoop.

Et puis il faut dire aussi qu’avec la Route des Comptoirs, je n’ai à ce jour jamais été déçue !

Le sachet de 100 grammes de thé bio vendu en vrac m’a coûté 6,30 €, une somme dans la moyenne pour du thé bio. Il faut voir qu’avec 100 grammes vous avez de quoi préparer un nombre considérable de tasses/théières. Il faudrait que je compte un jour, pour voir…

*

View this post on Instagram

Thé vert Orange Bleue de la Route des Comptoirs #teatime #thé

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Ce thé s’appelle Orange Bleue, car il est à base… d’orange oui oui, et de pétales de bleuets.

Voilà pour la composition complète et détaillée (les * indiquent les ingrédients issus de l’agriculture bio) :

Thé vert CHUN MEE*, écorces d’orange*, huile essentielle d’orange*, pétales de bleuets*. 

Ce thé est facile à préparer, en ce sens que vous pouvez le laisser infuser plus de 5 minutes sans qu’il ne prenne un goût de gazon fraîchement coupé. Le tout est de ne pas l’ébouillanter, mais c’est valable pour tous les thés, surtout verts. Avec une eau à 80-85°C, vous obtiendrez un délicieux thé aux arômes réconfortants d’orange, parfait à consommer tout au long de la journée.

View this post on Instagram

#teatime

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Je suis ravie de mon achat, et vous conseille ce thé, si vous aimez les arômes d’orange, adoucis par la pointe fleurie du bleuet. C’est délicieusement acidulé, mais plus gourmand qu’acide. Et ce thé entrerait presque dans la catégorie des thés gourmands d’ailleurs, tant il est rond en bouche…

Alors, vendu ?

Régal des bateliers – Jardins de Gaïa

Régal des Bateliers est un thé vert aromatisé, que m’a fait découvrir Karine, ma e-copine fan de thés.

Comme tous les thés de la marque Jardins de Gaïa, il est bio. 100 grammes de thé en vrac, vendus dans une jolie boîte métalliques coûtent 9,50 € ; un prix correct pour du bio sachant qu’en plus cela inclut la boîte réutilisable.

Sans plus attendre, voici la liste des ingrédients (les * signalent ceux qui sont issus de l’agriculture biologique) :

Thé vert*, arômes naturels (rhubarbe* 5%, poire* 4%), pétales de roses*. *Issu de l’agriculture biologique.

*

Dès que l’on verse une cuillère de thé dans l’infuseur, on perçoit un parfum très gourmand, où la poire domine.

View this post on Instagram

Régal des Bateliers #théVert des @lesjardinsdegaia #teatime

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Attention, ce thé ne doit surtout pas infuser trop longtemps ou dans une eau trop chaude. Au delà de 80°C son goût vire franchement, et on a l’impression de boire une infusion de gazon franchement coupé ! Pareil si vous oubliez l’infuseur plus de 3-4 minutes.

Je vous conseille de chauffer l’eau à 70-75°C et de plonger le thé dedans pendant 3 minutes, 4 au maximum.

Vous pourrez ainsi savourer un thé léger, délicatement parfumé à la poire. Honnêtement, je n’ai pas repéré la rhubarbe. J’ai surtout noté la poire. Mais peut-être que le mélange des deux donne ce goût de poire pas trop sucré. Sans rhubarbe le goût aurait été plus édulcoré ?

Au final, j’aime bien ce thé, même si je trouve que les arômes restent un poil trop discrets… Je le préfère le matin au petit-dèj, ou en pause au milieu de la matinée ou de l’aprem, quand les papilles sont plus « disponibles », moins saturées qu’après le repas !

Et vous, l’avez-vous déjà goûté ?

Quand les Jardins de Gaïa ramènent leur fraise…

Parmi les derniers thés que m’a envoyé ma e-copine Karine, un a particulièrement retenu mon attention. Il s’agit du thé Vert « Thé et Humanisme » des Jardins de Gaïa. C’est un thé vert biologique, aromatisé à la fraise et au basilic.

View this post on Instagram

Joli ce #thé non ?

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Comme vous pouvez le voir, ce thé est joli, car il contient des pétales roses, qui apportent une touche colorée du plus bel effet… Des pétales roses ? Oui, et pourtant, ce sont des pétales de bleuet !

Thé vert*, arôme naturel de fraise* 7,5%, huile essentielle de citron*, basilic* 8%, pétales de bleuet*. 

Ce thé est à préparer avec une eau à 70-75°C environ. Plus chaud, on risque de ne pas bien profiter de ses arômes, et ce serait dommage. Car ceux-ci sont bien présents, surtout celui de fraise, absolument gourmand, sans arrière goût écœurant.

Autant le thé à la fraise de chez Kusmi me laisse de marbre, autant ce thé me ravit les papilles. En effet, la fraise est bien là, et il n’est nul besoin de se concentrer pour la reconnaître. Mais elle n’est pas pour autant trop présente. Ce thé peut donc se boire au goûter, mais aussi le matin au lever, ou après le repas. Il est équilibré, et parfait tout au long de la journée.

Je n’ai pas repéré le basilic. Pour moi, la fraise prend toute la place. Mais je ne m’en plains pas, car cette boisson est absolument délicieuse !

Comptez 9,50 € pour 100 grammes. Et pour plus d’infos, c’est par ici ! 

Les Macarons de Charlou – Vézelay

Après une belle visite guidée de la basilique de Vézelay, à côté d’Avallon, nous avions bien besoin d’un petit remontant. En effet, il commençait à faire sérieusement soif, et l’homme avait même un peu faim. Alors, nous avons convenu de nous arrêter en terrasse pour boire quelque chose.

Nous avons trouvé les Macarons de Charlou, un joli salon de thé à l’intérieur ultra cosy…

View this post on Instagram

Joli salon de thé a #Vézelay : les Macarons de Charlou

A post shared by Ana (@chiarastory) on

A la carte, l’on trouvait des thés Damman, mais également de bons cafés, et des gourmandises : dessert du jour, macarons, meringues… Si le dessert du jour était épuisé à 16 h 00, on nous a proposé à la place un part de flan, mais l’homme a décliné… Tant pis !

Nous avons commandé un thé provençal pour moi et un café noisette pour lui. Comme une nouille que je suis (parfois) je n’ai pas gardé la note, et au moment de rédiger ce billet, j’ai bien-entendu zappé les tarifs précis. Je saurais juste vous dire que le thé coûtait dans les 3 €… Cela vous fait de belles jambes, n’est-ce pas ?

Les boissons ont été préparées derrière un beau comptoir en bois, et nous sont arrivées rapidement. Le thé était servi dans une théière en porcelaine, et préparé à partir d’un sachet Damman. J’ai pu me servir trois bonnes tasses bien chaudes.

Le café était très bon, et l’homme m’a laissé y goûter donc je peux vous le confirmer ! On sentait bien la noisette.

L’ambiance cosy nous a permis de nous détendre. C’était parfait.

A l’occasion, si vous vous laissez tenter par la découverte de Vézelay, je vous recommande de vous offrir ensuite une jolie pause dans ce salon !