Tue-moi si tu veux [thriller]

Ah comme j’aime les thrillers ! Je me délecte quand je tombe sur de bonnes histoires bourrées de suspens… Je les aime pleines de mystères, et pas trop sanglantes ! L’idéal pour moi ? Une belle histoire de disparition truffée de suspects ! Là vraiment, j’ai été servie !

51JAfzsd7kL._SX332_BO1,204,203,200_.jpg

Le roman du britannique Adam Croft est paru en 2015, et sa traduction française sera disponible en janvier 2019. Grâce à la plateforme Netgalley, j’ai pu la découvrir en avant première !

Nick Connor est un auteur en manque d’inspiration. Il a publié un roman à succès quelques années en arrière, et depuis il peine à reprendre sa plume. Sa femme Tasha travaille à Londres, et passe énormément de temps au bureau et dans les transports, tandis que Nick reste à la maison.

Un matin, alors que Nick emmène sa fille Ellie à l’école, celle-ci disparaît sans laisser de trace. Commence alors une période très désagréable pour Nick et Tasha. Le couple était déjà en train de se déliter. Et la pression médiatique doublée des suspicions policières ne va pas aider à améliorer les choses.

Et encore… s’il n’y avait que cela !

 

***

Ce livre m’a énormément plu et j’ai délaissé télé et podcasts à compter du jour où j’ai entamé ma lecture. Le soir plus rien ne comptait ou presque, à part me replonger dans le récit !

J’ai aimé le rythme de l’auteur, sa façon de planter le décors et de nous présenter les quelques personnages sans jamais nous embrouiller. Il y a finalement assez peu de protagonistes, et c’est peut-être aussi ce qui fait la force de ce bouquin. On peut réellement fouiller la personnalité de chacun.

Ce livre m’a tenue en haleine du début à la fin, et j’y ai pensé encore quelques jours après avoir lu la dernière phrase. Je l’ai trouvé génial !

 

Publicités

[Film] Une belle surprise…

Le dimanche, c’est devenu une sorte de tradition chez moi. L’après-midi, s’il ne fait pas suffisamment beau pour que nous ayons envie de sortir nous dégourdir les pattes, je dégaine le fer et la planche à repasser, et je repasse quelques fringues en regardant un film. J’ai toute une réserve de DVD d’occasion, que j’ai payé trois fois rien, spécialement prévue pour cet usage. Autant vous dire que je ne choisis pas des chef d’œuvres, car ce serait gâcher, mais j’opte au contraire pour des comédies légères, des petits films qui n’ont pas beaucoup fait parler d’eux.

Et parfois… il arrive que je sois surprise de tomber sur des films qui sont en réalité de très bons films ! Ce fut le cas avec A la Folie Pas du Tout !

CaEbvA6WQAI7hmBJ’avais acheté ce DVD il y a plusieurs années, sur un vide-grenier, parce-que j’avais vu Audrey Tautou sur la pochette, et que j’aime bien cette actrice. Je l’avais ensuite stocké (le DVD, pas Audrey Tautou) et oublié dans une étagère, avant de retomber dessus en faisant du rangement.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et à vrai dire ni l’affiche ni le résumé au dos du boîtier ne me bottaient plus que cela… mais j’ai tenté. Et franchement, j’ai été bluffée !

Ce film a l’originalité de se situer entre deux genres : la romance, et le thriller Cela donne au final un excellent thriller psychologique, qui bouscule le spectateur comme rarement !

Commençons peut-être par le début…

C’est l’histoire d’Angélique, une jeune femme brillante, totalement éprise d’un cardiologue un peu plus âgé, et surtout un peu plus marié, et futur papa… Loïc c’est son prénom, occupe toutes les pensées d’Angélique, au point de l’obséder totalement. Au départ cela ne pose pas vraiment de souci, et Angélique pédale gaiement dans Paris en pensant à Loïc… C’est mignon tout plein et cela ne manque pas de fraîcheur ! On retrouverait presque l’ambiance Amélie Poulain qui fait du bien au moral.

Mais les choses se corsent quand son amour se voit rejeté, et que la jeune femme décide de détruire les obstacles qui se sont mis en travers de sa route, à savoir la femme et le bébé de l’homme qu’elle aime…

Là débute le deuxième film je dirais… On bascule de la petite romance bien mignonne vers le thriller qui prend aux tripes et réveille les angoisses. C’est à ce moment précis que je me suis dit que le Réalisateur m’avait bien eue… car finalement, on se rend compte que les apparences peuvent être totalement trompeuses, et qu’une même situation, vue de deux angles différents, peut donner deux expériences qui n’ont absolument rien à voir entre elles…

Je ne vous en dirai pas plus, car c’est un film plein de suspens, et que je ne voudrais vraiment pas spoiler. Sachez juste qu’il vaut vraiment le coup d’œil, et que Samuel Le Bihan est très convaincant dans le rôle de Loïc.

Ce film dure une heure et demie environ, et il a plutôt bien vieilli quand on sait qu’il date déjà de 2002. J’espère vous avoir donné envie de le découvrir, à moins que vous ne l’ayez déjà vu ! 🙂