Aylin Prandi réenchante les classiques italiens

Ma famille est originaire du nord de l’Italie, et de la région Lombardie plus précisément. J’ai été bercée par les K7 de Zucchero, Andrea Boccelli et Richard Cocciante que nous écoutions dans la voiture familiale lors des grands trajets. C’est en traduisant mot à mot les chansons d’Eros Ramazzotti que j’ai commencé à apprendre l’italien, avant de pouvoir me perfectionner au lycée.

Je me souviens encore de la réunion parents-profs de seconde, au cours de laquelle ma prof d’italien a appris que mes parents ne parlaient pas italien, et que non je n’avais pas grandi dans un milieu bilingue. Elle était bluffée, et je ne crois pas avoir ressenti plus grande fierté depuis ce jour !!

Aujourd’hui je travaille avec l’Italie et ai la chance de pouvoir utiliser cette belle langue presque quotidiennement… même si finalement l’anglais me sert plus, même avec les interlocuteurs italiens.

Tout cela pour vous dire que j’adore l’Italie. Aujourd’hui ce n’est plus dans une berline que j’écoute des K7 italiennes. Et d’ailleurs ce ne sont même plus des K7, mais les chansons italiennes sont restées. Et outre les nouveautés, on peut entendre des classiques dont je ne me lasse pas : Adriana Celentano, Toto Cutugno, Zucchero, Umberto Tozzi…

Généralement je ne suis pas une grande fan des reprises, car j’aime trop les versions d’origine pour tolérer que l’on y touche. Quand Junior Falcone a massacré repris L’Italiano (Lasciatemi Cantare) pour en faire « Et tout le Monde Chante » j’ai cru que le monde allait s’effondrer… Il n’y avait plus aucun respect…

Je n’évoquerai même pas les reprises des émissions de télé réalité comme la Star Ac. Ce serait me faire du mal volontairement.

Mais… il y a parfois des exceptions… Aylin Prandi par exemple. Je ne la connaissais absolument pas, et suis tombée sur un de ses clips par hasard, en me baladant sur Youtube. J’ai cliqué, prête à entendre le pire… et j’ai été instantanément séduite…

 

 

Aylin Prandi se réapproprie les grands classiques, comme 24 000 Baci, Una Storia Importante ou encore Sarà Perché Ti Amo, sans les dénaturer. C’est frais, entraînant, en un mot : réussi ! On en redemande !

Et d’ailleurs il y a de quoi faire, car même si vous écoutez les chansons en boucle, au point de vous en lasser, Aylin Prandi a plus d’une corde à son arc. La belle française (oui elle est française) d’origine italo-argentine, est également actrice. Je pense que je vais rapidement me pencher sur cette autre facette de l’artiste, car j’ai très envie d’en savoir plus sur elle. Et vous ?