La Dernière Fugitive

« I am surprised myself at how hard I have found it to adjust to this new life. » I had thought that I would take it easily. »

J’ai lancé un challenge sur le site Livraddict, qui s’appelle Lire dans toutes les Langues. Le principe est simple : il s’agit de lire un maximum de livres en langues étrangères, d’ici septembre 2017 !

Après avoir lu Le Cercle Littéraire des Amateurs d’épluchures de Patates en VO, j’ai enchaîné sur la version numérique de The Last Runaway, de mon auteure favorite, Tracy Chevalier ! Sachez que ce livre existe aussi en français, sous le titre La Dernière Fugitive. (D’ailleurs je l’ai en français, et je n’exclus pas de le relire dans quelques années, car cela m’arrive parfois avec les livres de cette auteure).

***

Nous sommes en 1850, et Honor Bright s’embarque avec sa sœur, Grace, pour l’Amérique. Là-bas, Grace doit épouser un anglais, qui a émigré. Mais la traversée de l’océan est éprouvante, et Grace tombe malade puis décède… Honor poursuit son voyage et s’installe comme prévu chez Adam, le futur époux de sa défunte sœur. Mais elle ne se sent pas à sa place dans l’étrange trio qu’ils forment avec Abigail, la sœur du frère décédé d’Adam…

***

Une fois de plus, Tracy Chevalier nous fait changer d’époque, et nous propose de découvrir un joli portrait, d’une jeune femme attachante et en plein chamboulement. Honor change de pays, quitte sa famille, et va devoir se (re)construire dans une Amérique qui se trouve elle-même en pleine mutation.

En effet, l’Amérique est divisée sur la question de l’esclavage. La communauté de Quakers à laquelle appartient Honor est théoriquement contre l’esclavage. Mais cela ne veut pas dire qu’elle aide pour autant les esclaves à s’affranchir…

Au travers de ce roman, nous découvrons la nouvelle vie de Honor, son mariage avec un paysan de l’Ohio, son intégration en Amérique, sa rencontre avec des esclaves en fuite…

L’histoire nous est comptée par un narrateur extérieur. Elle est entrecoupée de lettres écrites par Honor à ses connaissances restées en Angleterre.

Certains passages sur l’esclavagisme, notamment quand Honor interroge son nouvel époux et lui demande s’ils peuvent aider les fugitifs m’ont particulièrement touchée. J’ai trouvé qu’ils étaient très actuels, en ce sens que le mari de Honor justifie en partie le recours à l’esclavage, en expliquant que sans cette pratique, ils ne pourraient pas avoir tout le coton nécessaire à leur vie actuelle. Cela pourrait se rapprocher de certains débats que nous avons maintenant, autour de l’écologie, et du recours à des mains d’oeuvre très peu payées à l’étranger…

***

Lire ce livre en anglais m’a semblé assez simple, bien que nous ayons des tournures de phrase d’époque. L’emploi du vieux pronom « thee » à la place du « you » est un peu perturbant au départ, mais l’on s’y fait ! Au contraire, cela contribue à nous mettre tout de suite dans l’ambiance de l’époque.

Ce livre sera l’occasion de vous familiariser avec le lexique de la campagne : hay, straw, barn, to milk the cows, oat, …

Alors, tentés ? Peut-être avez-vous déjà lu ce roman, ou d’autres de Tracy Chevalier ?

Publicités

[Top Ten] en retard – Mes 10 meilleures romans de ces deux dernières années

Les top, challenges et autres lectures communes, je n’ai encore jamais fait. Je trouve l’idée sympa, mais n’arrive pas à me tenir à un calendrier avec des échéances précises. Alors bon, vous ne m’en voudrez pas trop, mais ce top ten des meilleurs romans a fini par me faire de l’oeil, et j’ai eu envie de m’y coller, un jour en retard… je peux ?

Voici la liste des meilleurs livres que j’ai pu lire des deux dernières années ! (Je les liste en vrac, car je serais incapable de vous dire lequel j’ai réellement préféré, tant ils sont différents !).

1- A toi ma soeur – Rosamund Lupton

Je l’ai lu cet hiver, après l’avoir acheté sur les recommandations d’Amazon… C’est un bon thriller, que j’ai dégusté en anglais. Une jeune femme apprend la mort de sa sœur, et ne croit pas à la thèse du suicide. Elle décide de mener l’enquête… L’histoire m’a tenue en haleine de la première à la dernière page. J’ai adoré.

 

2- Le Récital des Anges – Tracy Chevalier

C’est une histoire de suffragettes, de femmes qui cassent les codes de l’époque, et en payent le prix. C’est superbe, et cela nous emporte dans le passé… On a bien le temps de s’attacher aux personnages, et de s’imprégner de l’ambiance. Gros gros coup de cœur pour ce roman !

 

3- Moka – Tatiana de Rosnay

Il s’agit d’une maman qui apprend que son fils a été renversé par un chauffard qui a pris la fuite. Tandis que la chair de sa chair est plongée dans le coma, la narratrice cherche qui est le coupable… Le roman est prenant, plein de sensibilité, sans pathos inutile. C’est un livre que l’on a du mal à refermer…

image

4- Demain j’Arrête – Gilles Legardinier

Inutile de présenter ce roman que tout le monde a lu (non ?). C’est un feel-good tout simple, mais très réussi, une histoire qui donne la pêche !

 

5- Ulik au Pays du Désordre Amoureux – François Lelord

Les relations amoureuses à la françaises, vues et analysées par un inuk (singulier de « inuit »… amusant, mais surtout intéressant… ce roman est une petite pépite trop peu connue !

 

6- Lennon – David Foenkinos

Lue tout dernièrement, cette biographie est un délice. L’écriture de Foenkinos est magnifique, et même si l’on ne connait rien de la vie et de la carrière des Beatles, on peut suivre le récit sans aucune difficulté !

 

7- Collector – Olivier Bonnard

Un bel ovni que ce roman qui explore les thèmes de la nostalgie, de l’enfance, et bien d’autres choses encore… C’est un livre très riche, multifacette, qui se lit sans aucune difficulté. On a du mal à le refermer après le point final, car on sait qu’il est vraiment à part, et qu’on n’en relira pas un comme cela avant longtemps…

 

8- La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert – Joël Dicker

Gros succès pour ce roman pourtant très très épais. Une lectrice me l’a conseillé chez Emmaüs. J’ai craqué malgré l’épaisseur, et j’ai perdu pas mal d’heures de sommeil à cause de ce livre ! C’est une belle histoire, bien écrite malgré ce que peuvent en dire certains (na !). J’ai adoré.

 

9- Clôner le Christ – Didier Van Cauwelaert

Il s’agit d’un livre enquête autour des linges de la Passion. C’est passionnant et très accessible, même pour le lecteur lambda qui n’a aucune connaissance sur le sujet !

 

10- Nos Nuits deviendront des Jours – Marie Fitzgerald

Lu tout dernièrement, c’est un joli Feel Good qui m’a donné le sourire, et permis de passer d’excellents moments en compagnie de personnages tous simples, attachants, et bien crédibles. J’aime ce genre de livre, vraiment !

 

Et voilà… Cette liste a été compliquée à faire, car lister 10 coups de cœur revient à en exclure d’autres… Il y a pleins de livres que j’ai adoré ces deux dernières années… mais il a fallu faire un choix. Le voici, le voilà ! A vous de me dire si vous partagez certains de ces coups de cœur ! 🙂