Coup de foudre – Manucurist

Il y avait fort longtemps que je ne vous avais pas parlé de solvants et cela me manquait un peu. Il faut dire que le vernis pour moi, c’est un petit plaisir auquel je succombe régulièrement et sans faire preuve d’une résistance bien grande. Rien (ou presque) ne me fait plus plaisir que d’acheter ou de recevoir un nouveau flacon, et de m’en tartiner les extrémités.

Et justement, j’ai eu la chance de gagner un concours Instragram et de recevoir trois flacons de la marque Manucurist, réunis dans un charmant coffret cartonné intitulé Basics M… Le coffret est super élégant, et fleure bon la qualité. A 36,00 € vous me direz « il peut le bougre ! ».

Manucurist est une marque française, qui propose des produits formulés et fabriqués en France.

A l’intérieur du coffret, on trouve une BASE, un flacon de vernis ROUGE n°3 CINABRE, et un top coat FINITION TOTALE.

*

Cinabre késakouakess ? Je n’avais jamais croisé ce terme, et ai donc fureté sur le net pour en savoir plus. Ainsi j’ai appris que cela désignait un rouge orangé, extrait d’une pierre du même nom. Toxique, le pigment n’est plus utilisé, mais on peut l’admirer dans certaines fresques romaines, notamment à Pompéi. Et voilà comment vous aurez (probablement) appris quelque chose en lisant un billet sur un vernis à ongles. Merci qui ?

*

Bon, revenons à nos cuticules et voyons ce que valent les produits Manucurist !

Manucuritst nous promet des produits « éco-responsables, garantis sans ingrédients toxiques comme le formaldéhyde, le camphre, le toluène ou le DBP ».

Ils sont fabriqués en France. Je l’ai déjà écrit.

 

Qu’en est-il des compositions ?

Ces vernis ne sont pas des vernis à l’eau. Ils restent formulés à base de solvants. Mais il faut savoir ce que l’on veut. En effet, les vernis à l’eau, quasiment inodores, ont bien des avantages, mais surtout un inconvénient majeur à mon sens… il leur faut des heures de consolidation avant de pouvoir rencontrer un liquide. Sinon, ils se font la malle.

Les vernis Manucurist sont 7-Free (et on dit « seven free » et pas « sept fri » hein) : sans FORMALDÉHYDE, sans TOLUÈNE, sans DBP, ni CAMPHRE, ni XYLÈNE, ni FORMALDÉHYDE RÉSINE et enfin, sans COLOPHANE. Ce sont des ingrédients mauvais pour les voies respiratoires, ou plus globalement, pour notre santé !

Ils sentent très peu. Je ne me rue pas sur la fenêtre pour aérer après avoir fait ma manucure. C’est appréciable.

View this post on Instagram

Je ne m'en lasse pas… #vernis @manucurist

A post shared by Ana (@chiarastory) on

Honnêtement, j’ai été bluffée par les vernis Manucurist. Bon, il ne faut pas zapper que le flacon vaut 12 €, et qu’avec sa base et son top coat, on en a pour 36 €, donc on est en droit d’attendre un bon résultat. Heureusement, celui-ci est au rendez-vous.

L’application est facile, avec des pinceaux corrects (moi mon dada c’est la langue de chat, et ici on a un pinceau tout droit… ça me va.), et une texture pratique à étaler sans faire de traces. Au moment de poser le top coat, et bien que j’ai fait cela le lendemain de la pose du vernis coloré, le pinceau récupère des pigments rouges… mais cela n’abîme en rien la manucure. On se retrouve juste avec un pinceau de top coat rougi.

Le vernis rouge seul, sans top coat, est déjà fort joli, brillant, opaque et homogène. Avec le top coat, il devient laqué. Et surtout il acquière une résistance (presque) à toutes épreuves.

Je suis totalement séduite et ravie d’avoir ces produits dans ma vernithèque… et devrais vous en reparler prochainement…

Et vous, vous avez déjà testé (et adopté) Manucurist ? 🙂

Publicités

Smart Nail Lacquer – Kiko

Fut un temps, l’offre en vernis chez Kiko se résumait à une gamme classique, complétée par des éditions limitées. Et puis, le succès aidant, la marque a mis sur le marché d’autres gammes. Il y a eu les flacons arrondis, pour les vernis à séchage rapide (qui pour moi, sèchent aussi vites que la gamme d’origine), les Power Pro, et les mini vernis, de la gamme Smart. Le vernis que je vais vous présenter aujourd’hui appartient à cette gamme, et coûte 2,50 € seulement, pour un flacon de 7 ml.

La gamme Smart Nail Lacquer se décline en 48 couleurs. Mais rassurez-vous (je vous sentais un peu stressées) si vous avez déjà une vernithèque pleine de Kiko des autres gammes, la plupart des couleurs sont très similaires. A part quelques teintes à effets qui sortent du lot, on reste dans des vernis « classiques ».

J’ai pour ma part opté pour une teinte indémodable et passe partout, qui porte la référence 13-Ruby Red. C’est un rouge assez foncé, qui tire sur le rose-framboise.

View this post on Instagram

#kiko #smartnaillacquer

A post shared by Ana (@chiarastory) on

En deux couches, il est parfaitement opaque, et offre un résultat homogène et brillant (même sans top coat).

Je trouve ce rouge idéal pour l’hiver. Il s’accorde avec toutes mes tenues, notamment avec mon pull préféré, qui est couleur prune !

C’est une teinte à la fois classique, car rouge, et originale (oui les deux à la fois). On sort du rouge sang habituel, pour aller vers un rouge plus profond, et probablement plus facile à assumer…

Personnellement je le trouve très joli… Et vous, qu’en dites-vous ? Avez-vous craqué pour la gamme des mini-vernis Kiko ?^^

Nailmatic met du rouge sur mes doigts

La marque Nailmatic est française (cocorico !) et propose des vernis de toutes les couleurs, vendus en distributeurs automatiques (mais pas que). On les trouve aussi en ligne, et dans certains points de vente plus traditionnels. De la conception à la fabrication, les vernis Nailmatic sont 100 % made in France. C’est plutôt cool, non ?

J’avais déjà testé et adopté ces vernis, car j’en avais gagné trois flacons à un jeu concours, il y a au moins 4-5 ans. Je savais qu’il s’agissait de bons produits. La preuve, je les utilise encore et ils n’ont pas bougé en qualité.

image

Alors quand le magazine Grazia s’est associé à la marque, pour proposer un vernis en presque cadeau avec l’un de ses numéros, j’ai sauté à pieds joints sur l’occasion !

Voilà donc comment Grazia, c’est le nom du vernis, a rejoint ma vernithèque…

Grazia est un rouge que je qualifierais de « coquelicot » (même si officiellement il est vermillon). Il est pétant, avec un fini crémeux sans chichi. Même sans aucun top coat, il brille.

image

Grazia, comme tous les vernis classiques de chez Nailmatic, coûte 6 € les 8 ml, un prix somme toute abordable.

Il est 7-Free. Whatizit ?  Et bien cela signifie qu’il est formulé sans ingrédients over méga cracra, qui en veulent à votre santé  = sans toluène, formaldehyde, dibutyl phtalate, résine de formaldehyde, paraben, xylène, camphre. C’est un point ultra important pour moi, car je porte du vernis tous les jours, et ne suis pas emballée par l’idée d’y laisser ma santé. Nos ongles ont l’air imperméables, mais ils ne le sont pas. Ce que l’on applique dessus entre donc en contact avec notre peau, et en prime, nous inhalons les solvants lors de l’application. Autant faire un peu attention à la composition de nos vernis, vous ne croyez pas ?

image

Ce que j’adore chez Nailmatic, outre les petits flacons cylindriques qui sont forts jolis, c’est le pinceau. Il est en forme de langue de chat… Et je trouve cela supra pratique pour réaliser une manucure au poil, sans bavure !

On positionne le pinceau au ras de la lunule, et on déroule, pour un résultat juste WHA-OU ! Une couche pourrait suffire, mais en en posant une seconde on obtient une tenue bien meilleure, alors autant faire un peu de zèle ! En plus, la texture est facile à travailler, et le séchage réellement rapide.

J’ai appliqué Grazia (sur une base of course) une heure avant d’aller au lit, et le drap n’a même pas fait de marques sur ma manucure. Royal !

Alors voilà, si vous cherchez un rouge vermillon bien punchy, un classique indémodable, made in France, vegan, 7-Free, et pas trop cher… pourquoi pas Grazia ?

Sinon, si vous êtes plutôt pourpre, grenat, ou même carrément jaune citron, il y a aussi Romy, Kate, Lulu, et une foultitude d’autres couleurs à découvrir… par ici !